01.04.2021
Activité

« CONCEPTION BAS CARBONE » DU QUARTIER DE LA GARE PETERSEN. UN PROJET PILOTE D’AMÉNAGEMENT URBAIN DURABLE À DAKAR

Partager l'actualité

Dakar, capitale dense en pleine mutation, fait face à de nombreux défis environnementaux, sociaux et économiques. L’organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) en 2026 et la mise en service de nouvelles lignes de transport public (Bus Rapid Transit et Transport Express Régional), sont des opportunités pour AREP de concevoir autour de la gare de Petersen un plan de requalification urbaine et de penser un quartier bas-carbone dans le contexte d’une capitale d’Afrique de l’Ouest.

Comment combiner requalification urbaine et transition écologique ?

Comment combiner le développement urbain et l’intégration des populations présentes sur site, notamment l’informel ? 

Pour la transformation de ce quartier, AREP propose une vision et un plan d’action qui s’appuient sur 5 axes :

1- Un quartier bas-carbone, exemplaire en termes de développement durable : sobre énergétiquement, économe en eau, favorisant une mobilité durable, dont les solutions seront conçues sur-mesure pour répondre aux spécificités des enjeux et du contexte dakarois

2- Une approche « prévisoire » qui dépasse l’opposition traditionnelle entre le pérenne (durable mais figé) et le provisoire (réversible mais jetable), avec pour objectifs de tirer parti des investissements liés JOJ pour en faire profiter les dakarois sur le long terme

3- L’intégration de l’activité informelle avec le développement d’outils locaux de gestion. Le commerce informel représente plus de 70% de l’activité économique de Dakar. Concentré sur les lieux de chalandises et nœuds de transports, il impose de concevoir une gouvernance et des aménagements adaptés.

4- Un Transit Oriented Development (TOD), une stratégie de planification et de conception visant à développer autour des stations de transport en commun des quartiers urbains denses, compact, à usage mixtes, adaptés aux piétons et aux vélos.

5- Le City Information Modeling (CIM), une maquette numérique permettant de favoriser la coopération entre les différents métiers impliqués et destinée à la concertation et la communication afin d’attirer des investisseurs.

Cette méthode d’urbanisme bas-carbone répond ainsi à un double enjeu, de développement local et de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Avec ce projet pilote de quartier durable, AREP accompagne la transition écologique de Dakar et offre un exemple de transition, lieu d’expérimentations réussies et reproductibles.

Découvrir l’étude CIM-Peterson sur Plateforme

https://plateforme.arep.fr/publications/cim-petersen/

- Clients : Direction Générale du Trésor (Ministère de l’Économie et des Finances de Bercy) et Comité Exécutif des Transports Urbains de Dakar (CETUD)
- Maîtrise d’Ouvrage : CETUD
- Partenaire officiel (soutien) : Banque mondiale
- Expertises AREP : Urba, « Prévisoire » , Flux, Environnement, CIM, Plateforme
- Partenaires externes : CNRS, IRD, Redman, VUF Bikes, Sasminimum, Syflen, Big Wata, Backacia, Sunna design
- Dates :

2019 : Étude de faisabilité sur le quartier de la Gare Petersen et étude de programmation et d’intégration urbaine sur le Stade Iba Mar Diop)

Janvier 2021 : diagnostic de l’étude en cours

Novembre 2020 à Août 2021


Pour toutes questions, contacter :

Augutin Vatelot, Project / Contract Manager
International Business Development Manager, Direction Clients Publics-privés internationaux / Développement International

Agnès de Rodellec, Cheffe de projets, urbaniste-économiste, Direction Territoires